Retards de paiement: les TPE et les PME prises à la gorge

Retards de paiement: les TPE et les PME prises à la gorge

Le retard de paiement moyen explose pour les PME : 14,5 jours contre 11,8 jours en 2016, selon le baromètre ARC publié mardi 3 octobre 2017. Un problème dénoncé par Bruno Le Maire, qui se dit favorable à un renforcement de la politique du « name and shame ».

C’est un cercle vicieux dont il est parfois difficile de s’extirper. Alors que la situation s’est améliorée du côté des grandes entreprises, la durée moyenne des retards de paiement a explosé en 2017 pour les PME, passant de 11,8 jours en 2016 à 14,5 jours en 2017, selon le 7e baromètre* publié par le cabinet ARC mardi 3 octobre 2017. Chiffre encore plus impressionnant : tandis que les gros retards (supérieurs à 30 jours) étaient en baisse en 2016, ils repartent à la hausse cette année. Ils représentent 11% du total des retards pour les PME, contre 4% en 2016.

Lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *